Février en Revue



Plusieurs évènements ont marqué le mois de février à l’Académie. A part ce semestre qu’on a pu boucler par la grâce de Dieu, on a également eu deux superbes journées d’activités parascolaires qui ont, sans aucun doute, ravivé le cœur de nos enfants pendant ces périodes de troubles qui stressent tout un chacun.



D’abord on a eu le 14 février, une journée baptisée : Journée de l’Amitié et du Partage. Dans chaque classe, du préscolaire au secondaire, nous avons eu le partage de chocolats, de sucreries, de sourire et de bonne humeur. On pouvait facilement voir la joie sur le visage de chaque enfant. Certains professeurs ont demandé aux élèves de partager quelques qualités qu’ils apprécient chez leurs camarades de classe. C’était merveilleux! Interrogée au sujet de la journée, Sagard May Stachys, une élève du Nouveau Secondaire 1 déclare que c’est une journée qu’elle gardera encore longtemps en mémoire.

En 2 corinthiens 9 le verset 7, on lit ceci : « Que chacun donne comme il l’a résolu en son cœur, sans tristesse, ni contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie. » En effet, ce passage peut bien traduire cette journée, les enfants ont compris le sens de ces mots et ont bien mis en application les enseignements qu’ils reçoivent régulièrement en salle de classe.


Si la semaine qui a suivi était le moment de se concentrer pour donner le meilleur de soi aux examens, il faut aussi dire qu’elle s'est terminée par une excellente journée récréative en couleur, le 21 février. Comme le dit l’apôtre Paul en Philippiens 4 le verset 4 : "Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur, je le répète, réjouissez-vous."

En effet, les enfants se sont réjouis dans le Seigneur : Barbe à papa, fresco, compétition de course, match de football étaient au programme sur la cour. Une projection de film à la petite chapelle tenait les élèves du 1er cycle en haleine. La bonne odeur de la macédoine de fruit et le rire des enfants du préscolaire, qui célébraient entre temps la fête des fruits, attiraient même les plus grands du secondaire. Quand ce fut le moment de monter à la chapelle, c’était encore beaucoup plus de joie : danses, chants, textes, blagues à profusion, dans la bonne atmosphère habituelle de l’Académie.


Le mois de Février, malgré toutes ses difficultés nous a aussi apporté une bonne portion de joie. Nous remercions notre Dieu qui pourvoit à tous nos besoins, notre Jehovah Jireh qui nous a gardé de tout mal.

... ce que vous pensez de notre Journal!

Partagez...